top of page
L'association 

Tin Hinan est implantée à la Mosson depuis 1999. Ce quartier, dit « prioritaire de la ville », est situé à la périphérie de Montpellier et accueille 25000 habitants. Il est le plus vaste, le plus peuplé, le plus jeune et le plus pauvre de Montpellier.

 

L’association est née d'un désir exprimé de la part de femmes du quartier qui souhaitaient trouver un lieu où elles pourraient parler librement, évoquer leurs préoccupations, organiser et participer ensemble à des activités.

Rapidement la demande s'est orientée vers l'apprentissage du français. C'est ainsi que Tin Hinan propose depuis presque vingt ans des ateliers de formation linguistique aux habitantes du quartier Mosson. C'est autour de cet apprentissage que l'association a évolué en développant les objectifs initiaux qui l'ont fait naître.

 

Nous restons à l'écoute des souhaits des personnes que nous recevons. Nous sommes attentives à leur cheminement et tenons à les accompagner vers l'épanouissement personnel. Notre travail s'oriente volontairement vers les femmes issues d'immigration à fin qu’elles puissent s'exprimer et être entendues, être reconnues en tant que femmes et avoir accès à toutes les informations qui les concernent.

 

Les femmes que nous accueillons sont souvent arrivées en France par regroupement familial ou d'autre pays européens comme l'Italie ou l'Espagne. Beaucoup n'ont jamais été scolarisées ou l'ont très peu été dans le pays d'origine. En France, depuis plusieurs années, leur parcours migratoire et leur niveau linguistique ne leur permettent pas d'accéder aux dispositifs de formations linguistiques de droit commun.

 

Cependant nous n'accueillons pas exclusivement ce public. Certaines de nos actions sont ouvertes à tous, d'autres à l'ensemble de la famille. Ainsi, Tin Hinan est désormais reconnue en tant que lieu dédié aux femmes du quartier tout en restant un espace ouvert.

bottom of page